fbpx
Dû aux mesures mises en place par le gouvernement, les commandes passées depuis le 23 décembre, jusqu’à nouvel ordre, seront traitées lors de la levée de l’ordre de fermeture des entreprises à bureaux.

15 choses à faire pour la Fierté à Montréal en 2021

|
Anne-Claudel Parr
Que tu sois bi, pan, demi-sexuel.le ou simplement un.e hétéro allié.e, toustes sont invité.e.s à souligner la Fierté, cet événement annuel haut en couleur (c’est le cas de le dire !). Ici, on a fait le tri des activités les plus cool en ville pour que tu passes une pride week mémorable.

Du 9 au 15 août 2021, Fierté Mtl, chargé d’organiser le Festival de la fierté depuis 2007, t’invite à participer à une panoplie d’événements 2SLGBTQIA+. Alors que certaines activités seront en virtuel, d’autres auront lieu en présentiel, mais à différents endroits du Village ou du Centre-ville pour éviter les immenses rassemblements. Vu que c’est un peu dur de se repérer sur le site officiel avec les milliards d’activités proposées (j’exagère à peine) on a épluché la programmation afin d’y dénicher quelques petits bijoux qui sont susceptibles de t’intéresser.

Pour célébrer

1. La marche de la Fierté, un classique

Quand : dimanche le 15 août 2021, dès midi. 

 : départ au Parc Jeanne-Mance, 13h

Thème : Ensemble pour toustes 

Sans doute l’événement 2SLGBTQIA+ le plus célèbre, le défilé de la fierté est devenu une tradition depuis la première pride parade tenue à New York le 28 juin 1970. Nommée à l’époque Christopher Street liberation day, cette marche commémorait les événements de Stonewall, ayant eu lieu un an plus tôt. 50 ans et des poussières plus tard, plusieurs dizaines de villes à travers le monde ont aussi leur marche de la fierté de la diversité sexuelle et de genre. 

Pssssst… voici un court documentaire (en anglais) sur Stonewall au cas où tu voudrais te rafraîchir la mémoire !


À Montréal, même si le défilé est parfois critiqué par la communauté — entre autres à cause de la présence de nombreuses compagnies et politiciens non concernés par les enjeux 2SLGBTQIA+ qui se pointent pour ramasser quelques client.e.s potentiel.le.s ou quelques votes au passage — il reste que l’événement est rassembleur et qu’il envoie un message fort. 

C’est aussi le seul point de rencontre entre la communauté et les outsiders, aka les personnes cis, hétéro, etc. qui ne se sont pas directement touchées par les enjeux de la diversité sexuelle et de genre. C’est une façon de crier haut et fort « on existe, on est valide, on est fabulous, on a le droit de vivre et on mérite les mêmes droits que tout le monde ». En plus, cette année il n’y aura pas de véhicules motorisés ni de chars. Donc amène ta gang, tes pancartes revendicatrices, habille-toi flashy et let’s take over l’espace public !

La fameuse minute de silence aura lieu à 14h30 en l’hommage de toutes les victimes du sida et de l’homophobie. Et aussi pour se rappeler que, comme on le sait, la pandémie a été pénible pour toustes, mais d'autant plus pour les personnes marginalisées qui ont vu leur situation se fragiliser davantage.

2. Sortir dans le Village

Que ce soit au Sky, au Unity, au Renard, au Club date, au Mado ou au Taboo, les bars du Village ont les bras grands ouverts pour toi pis ta gang. Même s’il est parfois critiqué, le Village reste un safer space où les membres de la communauté 2SLGBTQIA+ sont beaucoup plus accepté.e.s qu’ailleurs et où l’on peut se faire des ami.e.s queers bien plus facilement. 

Et tant qu’à être rendu dans le Village un peu pompette à 3h du mat’, pourquoi ne pas faire un tour au célèbre Village Motel. C'est l’exposition à ciel ouvert à la Galerie Blanc (sur Ste-Catherine, coin Atateken, en face du Mado).

3. Découvrir le Village d’un autre angle

Que tu sois fraîchement arrivé.e en ville, que tu veuilles en savoir plus sur l’histoire de ton quartier ou que tu aies simplement envie de te faire des amie.s queers, on t’a déniché la sortie parfaite sur Airbnb (ben oui, il y a aussi des activités sur Airbnb). 

Pour la somme de 44 $, Thom, guide touristique agréé, t’invite à faire un voyage dans le temps (des années 60 aux années 90) en te baladant dans le centre-ville de Montréal. Il revient sur les événements marquants et faits historiques importants en lien avec les luttes pour les droits des personnes 2SLGBTQIA+ et pour la libération des femmes. Le tour guidé se réalise en deux heures et demie en petit groupe d’environ 5-10 personnes.

4. Soirée d’ouverture du Festival de la Fierté

Quand : lundi le 9 août, de 20h à 21h30

 : diffusion en direct sur Facebook

Le 9 août souligne non seulement l’ouverture du Festival de la Fierté Montréal 2021, mais c’est surtout la Journée internationale des peuples autochtones. Pour commencer ce festival en beauté, le spectacle sera animé par Sandy Duperval et mettra en vedette l’artiste et activiste bispirituel Jeremy Dutcher de la Première Nation Tobique.

5. Les Grands spectacles

Quand : du mercredi 11 août au samedi 14 août

 : l’Esplanade du Parc Olympique ou sur Twitch

Pour voir la diffusion des Grands spectacles (qui ont tous été enregistrés préalablement en juillet) du 11 au 14 août, tu as deux alternatives : soit en virtuel sur Twitch, de 20h à 21h30, soit sur place, lors d’une soirée festive à l’Esplanade du Parc Olympique, de 18h à 23h30. Si tu choisis la deuxième option, il faut réserver tes billets d’avance (gratuitement) ! Les soirées risquent d’être mémorables puisqu’elles débutent avec la projection du spectacle IconiX (drag-queens de renommée mondiale) et se terminent par un DJ set virtuel (de 21h30 à 23h30). 

Juste pour te donner un p’tit avant-goût, parmi les invité.e.s, on retrouvera les artistes suivant.e.s: J4DE, Roxane Bruneau, Judith Lussier, Sarahmée, Katherine Levac, Safia Nolin, Aquaria, Alaska 5000, Jinkx Monsoon et Trixie Mattel. Donc, dépêche-toi de réserver ton billet pour y aller avec tes ami.e.s (tu ne peux réserver que 2 billets par personne). Voici un aperçu des 4 soirées :

Xcellence + DJ Crème Brulée

Mercredi le 11 août, de 20h à 23h30

Animé par Christopher Marlot, le spectacle mettra en vedette des personnes queer et/ou trans racisé.e.s. Les détails ici.

FéminiX + DJ Gayance

Jeudi le 12 août, de 20h à 23h30

Animé par Judith Lussier, le spectacle présente des artistes féminines queers dans un cocktail de musique pop, de rap, d’indie et de R&B. Tous les détails.

MajestiX + DJ Ralphi Rosario

Vendredi le 13 août, de 20h à 23h30

Animé par Barbara, le spectacle présentera plusieurs drags locales talentueuses et colorées. En savoir plus.

Orgullo LatinX + Mundo Disko

Samedi le 14 août, de 20h à 23h30

Prônant la diversité culturelle, corporelle, sexuelle et de genre, la troupe Latino Burlesque Canada promet des numéros de burlesque, de boylesque et de drag ainsi que de la poésie et des contes érotiques. C'est ici pour les détails de l'événement.

6. Mega T-dance avec Béatrix et Lady Mc Roy

Quand : dimanche 15 août, de 16h à 19h

 : sur Twitch

Les DJ sets, c’est toujours gai (héhé). Surtout le célèbre T-dance de la pride ! Puisque cette année, il aura lieu en virtuel, pourquoi ne pas te rassembler avec ta gang et diffuser ça sur un gros speaker et un gros écran pour que ça soit encore plus festif ? C’est une idée juste de même, mais n’oublie pas de respecter tes voisins et les mesures sanitaires en vigueur !

7. Les cabarets de cirque de la Fierté 

Quand : les 5, 6, 7, 12, 13 et 14 août, de 21h à 23h

 : 1439 rue Ste-Catherine Ouest

Coût : 35 $

En collaboration avec Le Monastère, des spectacles de cirque célébrant la diversité sexuelle et de genre auront lieu dans le Jardin de l’Église anglicane St Jax, située près de la station Guy-Concordia. Un DJ sera aussi sur place pour te faire danser, toi pis ta gang. Pour acheter ton billet, rends-toi sur le site du Monastère.

8. Soirée de clôture

Quand : dimanche le 15 août, de 20h à 21h30

 : diffusion sur Facebook 

À mi-chemin entre la nostalgie de la fin de la Fierté et le hype de la parade, la soirée de clôture est un incontournable ! Animée par Sandy Duperval, la soirée sera tournée en direct du Lion d’or et diffusée virtuellement sur Facebook. Les invitées seront nulle autre que nos fameuses drags nationales Mado Lamotte et Rita Baga. De plus, Sarahmée, notre rappeuse pref’ aux verses enflammées, et l’animateur-chanteur-écrivain Maxime Landry seront aussi de la partie.

Pour t’éduquer ou prendre soin de ta santé mentale

9. Visite la section « Apprendre » du site de Fierté Montréal. 

Le document « 50 ans d’évolution LGBTQ » est particulièrement bien fait. C’est une rétrospective rapide et efficace qui revient sur les différents événements importants de lutte pour les droits des personnes 2SLGBTQIA+ à Montréal, au Québec et au Canada. Jettes-y un coup d’œil !

10. « Les murs ont des oreilles »

En collaboration avec Les Archives gaies du Québec, cette exposition fait un survol de la ville à travers différents témoignages audios de personnes de la communauté. Apprends-en plus sur l’histoire queer de Montréal ici, et revisite plusieurs bars, cégeps, universités, librairies et autres racoins de la ville.

11. Fierté littéraire — Les cabarets de la Fierté

Quand :

Lundi le 9 août de 19h à 20h15 (Les mots qui démasquent)

Mardi le 10 août de 19h à 20h15 (Le combat aux mots)

Mercredi le 11 août de 19h à 20h15 (On rit p’us)

 : Bar Le Cocktail

Coût : gratuit

Quand :

Jeudi le 12 août (Transpoésie)

Samedi le 14 août (Transport littéraire)

 : Bistro le Ste-Cath

Coût : gratuit

Cette série de plusieurs « cabarets littéraires » nous invite à découvrir des œuvres littéraires d’auteur.e.s 2SLGBTQIA+ québécois.e.s dans une ambiance conviviale et amusante.

Fierté littéraire — Soirée spéciale « Le grand effeuillage littéraire »

Quand : lundi le 9 août, de 22h à 23h15 

 : Théâtre la Comédie de Montréal

Coût : 25 $

On tient à faire une mention spéciale à cette soirée qui nous parait particulièrement attrayante. Lors de la soirée payante du 9 août, on se met à nue (en bobettes) pour démystifier la diversité corporelle et se vêtir uniquement des mots.

12. Heure BIPOC

Quand :

Lundi le 9 août, de 10 à 12h (Littérature noire)

Lundi le 9 août, de 11 à midi (Entrée et sortie du placard)

Mardi le 10 août, de 10 à 11h (Littérature noire)

Mardi le 10 août, de 11h à midi (Homophobie dans la région Maon)

Mercredi le 11 août, de 10 à 11h (Tokénisme et l’absence de représentation)

Mercredi le 11 août, de 11h à midi (Vie nouvelle comme 2SLGBTQI+ au Canada

Jeudi le 12 août, de 10 à 11h (Étendue des réfugié.e.s 2SLGBTQI+)

Jeudi le 12 août, de 11 à midi (Santé mentale des queers noir.e.s)

Vendredi le 13 août, de 10 à 11h (Ballroom et danse contemporaine)

Vendredi le 13 août, de 11h à midi (Bispirituel.le.s)

 : Facebook de Fierté Montréal (Facebook live)

Les communautés BIPOC (Black, Indigenous, People of colour) sont souvent mises de côté dans notre société. Malheureusement, la communauté 2SLGBTQIA+ n’échappe pas à ce phénomène d’invisibilité découlant du racisme systémique. Encore aujourd’hui, plus de 50 ans après Stonewall, la représentation multiculturelle dans la communauté manque cruellement, et les enjeux que vivent les personnes queers racisé.e.s ne sont pas encore assez mis de l’avant lors des discussions pour l’amélioration des droits des personnes 2SLGBTQIA+. Dans le but de souligner l’importance d’aborder ces enjeux, on laisse les personnes concernées parler des préjudices qu’iels vivent, afin d’entamer une réflexion collective et de trouver des pistes de solution pour que toustes se sentent incluses, et représentées positivement. 

Si tu veux te conscientiser sur les enjeux spécifiques aux communautés BIPOC et en apprendre sur leurs bons coups, ces ateliers sont un bon point de départ. Allez, vas-y ! Ose questionner tes privilèges !

13. Journées communautaires

La communauté 2SLGBTQIA+ serait toujours dans le néant sans ces dizaines d’organismes communautaires montréalais et québécois qui luttent pour défendre ses droits, pour protéger ses individus et briser leur isolement. Lors des « journées communautaires », Fierté Montréal te présente ces organismes qui luttent cœur et âme pour que les minorités sexuelles et de genre vivent dans la dignité. Du 10 au 14 août, tu peux visiter leurs kiosques d’informations qui seront installés sur la rue Ste-Catherine Est, de St-Hubert à Papineau. 

14. Conférences

Quand :

Lundi le 9 août, de 17h30 à 19h30 (Jeunesse et identité trans)

Mardi le 10 août, de 17h30 à 19h30 (Langage et lutte contre le racisme)

Mercredi le 11 août, de 17h30 à 19h30 (La dynamique d’inclusion)

Vendredi le 13 août, de 17h30 à 19h30 (Santé mentale et consommation)

 : Le National (1220 rue Ste-Catherine Est)

Coût : Gratuit (sur réservation)

Si tu t’identifies comme 2SLGBTQIA+ et que tu te tiens avec des personnes de la communauté, tu sais à quel point ce n’est pas toujours facile de vivre dans un monde cishétéronormatif on a regular basis. La meilleure façon de se protéger reste de s’informer et d’être solidaire. Que ce soit pour ta propre santé mentale ou pour devenir un.e allié.e plus soutenant.e auprès d’un.e proche, on t’encourage à tirer profit de ses conférences offertes gratuitement dans le cadre du festival de la Fierté. Elles abordent des enjeux difficiles, mais tentent surtout de trouver des solutions pour pallier aux inégalités, tout en démystifiant un paquet de sujets. 

15. Plusieurs capsules informatives sur Facebook

Dans la même ligne d’idées, des capsules informatives (en virtuel), données par divers organismes travaillant auprès de personnes de la diversité sexuelle, seront aussi présentées chaque jour sur Facebook. Les sujets au programme: appropriation culturelle, famille monoparentale, asexualité, santé mentale et résilience, et plus encore.

Pour tous les goûts

Maintenant qu’on a fait le tour des plus gros événements ou de ceux qui nous semblaient les plus intéressants (ce qui est totalement subjectif), ça reste à toi de te faire ta propre wish list. Heureusement, il y a une application mobile qui te permet de mettre tes activités préférées dans une liste. Tu peux la télécharger sur Apple ou sur Google play. Et pour plus d’infos sur la programmation, tu peux toujours consulter le site web de Fierté Mtl.

En ce temps de pandémie mondiale où toutes les activités sont encore au ralenti, c’est l’occasion de prendre conscience de ses propres privilèges (que tu sois 2SLGBTQIA+ ou non) et de penser au futur de notre communauté. C’est bien beau se péter la face entre ami.e.s pour célébrer, mais c’est aussi le fun de prendre un pas de recul pour constater toutes les avancées qui ont été faites, mais aussi pour tout ce qui nous reste à faire collectivement pour que toustes se sentent réellement inclu.se.s dans notre société (y compris les identités plus marginalisées au sein de la communauté même, comme les personnes intersexes ou trans racisées).

Parmi les activités non mentionnées dans cet article (mais tout autant pertinentes !), il y aura aussi des espaces sécuritaires (safer space) organisés afin que tu puisses ventiler avec des personnes vivant les mêmes enjeux que toi, des BBQ et des journées de camping festives organisées par plusieurs centres communautaires, des tables rondes sur divers enjeux, des balados, des présentations de films et de pièces de théâtre, une journée de fierté à La Ronde, etc. ! Bref, tout le monde y trouve son compte. 

Il ne reste plus qu’à se souhaiter du beau temps ! Bon festival de la Fierté ! 🏳️‍🌈 🏳️‍⚧️

Just a little fan club

Des nouvelles, quelques promos et des surprises ! Inscris-toi à l’infolettre pour ne jamais être en manque.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
En t’inscrivant à notre infolettre, tu acceptes de recevoir des offres promotionnelles et des nouvelles de notre blogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié Les champs obligatoires sont indiqués avec *

usercartmagnifier