Dû aux mesures mises en place par le gouvernement, les commandes passées depuis le 23 décembre, jusqu’à nouvel ordre, seront traitées lors de la levée de l’ordre de fermeture des entreprises à bureaux.

11 suggestions pour redécouvrir les branlettes


Laurence Gribling
Souvent délaissée ou reléguée aux séances de masturbation en solo, la branlette a pourtant beaucoup de potentiel de plaisir quand on s’y adonne à deux (ou à plusieurs) ! Découvre (et essaie) nos suggestions coquines — qui sait, tu pourrais te découvrir une nouvelle passion manuelle !

La branlette. La technique de masturbation du pénis par excellence qui, pourtant, prend rapidement le bord quand un·e partenaire s’ajoute à l’équation. Pourquoi ? Parce qu’on ne la voit pratiquement jamais dans les vidéos pornos et, donc, qu’on la boude ? Parce qu’on l’exclut des scripts sexuels ? Parce qu’elle est moins satisfaisante que d’autres pratiques, comme la fellation? À cette dernière hypothèse, on répond : certainement pas ! 

Réapproprie-toi le plaisir du handjob entre partenaires — avoir une option de pratique de plus pour se faire du bien, ça ne fait jamais de mal. 

Ouvre la porte au feedback

La clé du succès d’une branlette (mais aussi de tout dans la vie) : la communication (verbale et non verbale), évidemment ! Pour savoir ce qui fait plaisir à tan partenaire, l’idéal, c’est de lui demander.

En pratique : Fais des check-in réguliers en lui demandant s’iel aime ce que tu lui fais, si le rythme est bon, s’iel en veut plus ou moins, etc. Le dirty talk peut être une excellente manière d’y arriver. Sinon, on te suggère aussi de porter une attention particulière au langage corporel de la personne. Au moindre signe d’inconfort : arrête et vérifie si tout va bien — c’est parfois difficile de dire à l’autre qu’on aime plus ou moins ce qui se passe. Mais se faire poser la question ouvre la porte au feedback constructif !

Mets du lubrifiant

Une bonne glisse permet non seulement de varier les sensations, mais c’est aussi un moyen de s’assurer que tes mouvements soient plus doux pour cette partie la plus délicate du corps de tan partenaire.

En pratique : Choisis ton lubrifiant en fonction de tes intentions sexuelles. Réchauffe-le dans tes mains avant de l’appliquer sur la verge de tan partenaire. Tu pourrais aussi le verser directement dessus, question de lui donner un petit frisson avant de commencer. Répands le tout partout, du gland jusqu’aux testicules — et même jusqu’au périnée si l’envie vous prend.

Mets tes skills de multitâches à l’œuvre

Multiplie les sensations en ayant recours à tes deux mains pour faire ta branlette, ou encore pour stimuler d’autres zones érogènes en même temps — celles de tan partenaire ou les tiennes.

En pratique : Tu peux placer tes deux mains sur sa verge, mais tu peux aussi en utiliser une pour lui flatter l’intérieur des cuisses, chatouiller ses mamelons, lui tirer les cheveux, lui prendre une poignée de fesses ou encore, te stimuler toi-même.

Expérimente avec différents mouvements

Tout comme les clitoris, chaque pénis a ses préférences de caresses. Varier les techniques permet non seulement de faire durer le plaisir — et peut-être aussi de retarder l’orgasme (un peu de edging, anyone ?) —, mais c’est aussi une manière de découvrir ce qui plait le plus à tan partenaire et même de lui faire découvrir de nouveaux moves.

En pratique : Inspire-toi des techniques suivantes.

  • Caresse la verge de haut en bas d’une main. Avec l’autre, stimule le gland en faisant des ronds avec ton pouce.
  • Fais glisser tes mains du gland jusqu’à la base du pénis, l’une à la suite de l’autre.
  • En ne serrant pas trop fort, glisse tes mains de haut en bas en les faisant tourner dans des directions opposées. 
  • Place tes mains en prière, le pénis entre les paumes et les pouces sur la partie inférieure de la verge, et fais-les glisser de haut en bas.
  • Place une main sur le dessus du gland et laisse tes doigts glisser le long de la verge jusqu’au bout du gland, comme si tu retirais un mouchoir.

Sache que selon la taille du pénis, tu peux aussi très bien reproduire certains des mouvements suggérés en n’utilisant que ton pouce et ton index 👌.

Trouve le bon rythme

Le plus simple pour savoir à quel rythme aller ? Le demander à san partenaire, bien sûr ! Sinon, on te suggère de commencer lentement : c’est toujours plus facile de dire « oh yeah, bébé, vas-y, arrête pas ! » que de dire « hum, bébé ? Ça brûle un peu là ». De plus, y aller d’abord en douceur permet de faire monter l’anticipation et de faire durer le plaisir. 

En pratique : Commence par des mouvements lents et longs. Selon la technique employée, tu voudras peut-être t’en tenir à ce rythme (par exemple, si tu fais un mouvement de twist). Sinon, quand tu sens que tan partenaire approche de l’orgasme, augmente le rythme et maintient-le jusqu’à l’explosion, ou diminue la cadence si ton intention est de lea faire languir un peu avant de lui faire voir des feux d’artifice. ✨

Porte une attention particulière au frein

Le frein, c’est la partie de peau qui relie le gland au reste de la verge et qui ressemble un peu à un fil. Pour plusieurs, il s’agit de l’endroit le plus sensible du pénis. Un peu comme un clitoris masculin. On te suggère donc de ne pas l’oublier lors de tes caresses !

En pratique : En essayant les mouvements mentionnés plus haut, assure-toi que ta main ou ton pouce passe bien sur le frein. Lorsque tu sens que tan partenaire s’approche de l’orgasme, concentre tes efforts sur ce dernier en le frottant rapidement de haut en bas, sans trop mettre de pression.

N’oublie pas les testicules

Si le frein est la partie la plus sensible de la verge, il ne faut pas négliger le potentiel érogène des testicules. Attention, cette zone est à stimuler doucement : les testicules sont particulièrement délicats !

En pratique : Caresse la verge d’un mouvement de va-et-vient d’une main. De l’autre, prends doucement les testicules et masse-les légèrement comme si tu voulais savoir si elles étaient mûres. Tu peux aussi simplement les tenir dans tes mains, les faire rouler dans tes paumes en chatouillant le périnée de tan partenaire avec ton index et ton majeur ou encore, tirer dessus légèrement.

Essaye le massage lingam

Le massage lingam, c’est un type de massage érotique inspiré du tantra. L’objectif de ce massage n’est pas d’atteindre l’orgasme à tout prix. Au contraire, c’est l’expérience plutôt que la finalité qui compte. 

En pratique : Commence par créer une atmosphère propice à la méditation : allume une bougie, fais jouer de la musique, tamise la lumière, fais brûler ton encens préféré, etc. Fais faire des exercices de respiration à tan partenaire et commence en douceur en massant les alentours de sa verge, comme l’intérieur des cuisses et le bas du ventre. Masse ensuite son pénis avec des mouvements lents et doux. Garde en tête qu’il est tout à fait normal que ce dernier ne soit pas constamment en érection. Si toi et tan partenaire souhaitez finir avec un happy ending, c’est à votre guise ! Mais sache qu’avec le lingam, on essaie de reconnecter avec les sensations du corps et d’en prendre pleinement conscience, pas nécessairement d’avoir un orgasme.

Ajoute un jouet à l’équation

Tu nous connais, chez JUST A LITTLE FUN, on est de grand·e·s fan d’exploration sensorielle et sensuelle ! On te suggère donc évidemment d’essayer d’ajouter un jouet à ta branlette, question de voir si toi et tan partenaire ne pourriez pas découvrir un Nouveau Monde de plaisir !

En pratique : Plusieurs options s’offrent à toi : tu peux placer un cockring à la base du pénis de tan partenaire ou autour de ses testicules pour lui faire conserver son érection plus longtemps et retarder son éjaculation. Tu peux avoir recours à une gaine de masturbation pour lui faire vivre de nouvelles sensations. Ou, si ce genre de pratique est au menu, tu peux lui faire porter une plug anale pour stimuler les terminaisons nerveuses de son anus ou aller chatouiller sa prostate. Finalement, tu peux utiliser un vibrateur pour faire frémir son frein ou son périnée.

On dit ça, on dit rien, mais rien n’empêche que le jouet serve à TE faire plaisir en même temps que tu fasses une branlette à l’autre. 😉

Expérimente avec les kinks

Tous les goûts sont dans la nature et on te suggère de parler avec tan partenaire pour savoir ce qui l’allume vraiment. Iel a un fantasme particulier ? Pourquoi ne pas l’intégrer à la branlette! 

En pratique : Dépendamment des turn ons de tan partenaire, tu pourrais lea menotter au lit, lui bander les yeux, utiliser une plume pour lui chatouiller l’entre-jambes, lea stimuler uniquement par-dessus ses sous-vêtements, revêtir ton plus beau kit en latex, incarner un personnage et transformer une branlette ordinaire en jeu de rôle ou encore t’y adonner dans un endroit inusité. Tout est possible dans les limites du consentement et de la loi !

Watch and learn

On n’est jamais mieux servi que par soi-même quand vient le temps de se faire jouir. Demander à tan partenaire de se masturber devant toi peut être un excellent moyen de découvrir les mouvements, le rythme et les petits détails qui lea font fondre à tout coup. Comme ça, tu pourras t’inspirer de sa technique et l’utiliser toi-même plus tard ! 😏

Just a little fan club

Des nouvelles, quelques promos et des surprises ! Inscris-toi à l’infolettre pour ne jamais être en manque.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En t’inscrivant à notre infolettre, tu acceptes de recevoir des offres promotionnelles et des nouvelles de notre blogue.

Encore plus de fun

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié

usercartmagnifier