Dû aux mesures mises en place par le gouvernement, les commandes passées depuis le 23 décembre, jusqu’à nouvel ordre, seront traitées lors de la levée de l’ordre de fermeture des entreprises à bureaux.

Comment parler de ce que tu veux au lit

| |
Laurence Gribling
Que ce soit par peur d’écorcher l’égo de tan partenaire, par crainte de jugement de tes fantasmes ou simplement parce que tu ne sais pas comment t’y prendre, aborder le sujet de tes préférences au lit, c’est pas toujours évident — mais ô combien nécessaire !

Tu rêves d’essayer une nouvelle position ? Tu ne sais pas trop comment dire à tan partenaire que ses talents de linguiste 😜 laissent à désirer ? T’aimerais te lancer dans l’univers du BDSM, mais tu ne sais pas si ta douce moitié serait aussi intéressée que toi?

Parler de sexe et de ses préférences, c’est faire preuve de vulnérabilité et s’exposer. Bref, c’est parfois malaisant et on est plusieurs à ne pas trop savoir comment s’y prendre.

Mais ça se fait ! Et voici quelques suggestions pour t’aider à entamer la discussion.

Choisis le moment opportun

Certaines choses peuvent se demander au lit, d’autres doivent l’être avant. Des petits ajustements dans le genre « va plus doucement », « OMG oui, donne tout ce que t’as », ou « hmm juste un peu plus haut », c’est tout à fait justifié et approprié en pleine partie de fesses. Mais s’il s’agit d’une pratique complètement nouvelle, dans le genre « j’aimerais que tu me mettes un doigt dans le derrière » ou « j’veux vraiment essayer le bondage shibari », ça te prend le consentement enthousiaste de la personne. Mieux vaut donc aborder le sujet dans un contexte neutre, avant de commencer toute activité sexuelle.

Pour ce faire, on te suggère de choisir un moment « joyeux », où toi et tan partenaire êtes dans un état d’esprit positif, et d’éviter les moments où il y a déjà de la tension négative dans l’air. Ça peut être en buvant votre café le matin, en marchant le chien, ou encore durant votre date pour planifier la suite des choses.

Reste positif.ve

Évite d’émettre des commentaires négatifs dans le genre « tu fais toujours la même chose » ou encore « tu fais pas ça comme il faut ». Personne n’aime se faire critiquer, surtout pas au lit ! Choisis plutôt des tournures de phrases positives. Par exemple, au lieu de dire « tu changes jamais de position », tu peux dire « j’aimerais vraiment essayer cette nouvelle position ».

On te suggère aussi de parler au « je » pour ne pas glisser sans le vouloir dans les reproches. Dire « je préfère quand tu me caresses ici », ça a une connotation plus positive que « tu devrais me caresser ici ». 

Commence par un compliment

Dans le même ordre d’esprit, une petite phrase comme « j’adore quand tu me fais X et Y, mais tu sais ce qui me ferait jouir au plus haut point ? Si tu me faisais Z », c’est parfait pour garder la discussion sur une note aguichante. En flattant l’égo de tan partenaire, tu mets toutes les chances de ton côté pour qu’iel soit plus réceptif.ve à tes envies.

Tu peux aussi y aller avec un sandwich de compliments : un point positif, une amélioration à apporter, puis un autre point positif. 🥪

Et d’ailleurs, durant le sexe, si tan partenaire fait quelque chose d’incroyable, dit-le ! En soulignant les bons coups, tu as beaucoup plus de chance qu’ils se répètent.

Assume ta vulnérabilité

Nerveux.se de jaser de sexe ? Rien ne t’empêche de commencer la discussion en te révélant un peu. Dans le genre « ça me gêne un peu de te parler de ça, mais […] ». Non seulement ça montre une certaine vulnérabilité qui peut aider à bâtir l’intimité, mais en plus, c’est comme un petit avertissement que ce que tu t’apprêtes à révéler est important pour toi et que tan partenaire devrait donc être particulièrement à l’écoute.

Si toi et tan partenaire n’avez jamais réellement parlé de sexe (particulièrement si vous êtes ensemble depuis longtemps), et que tu ne sais pas par où commencer, tu peux simplement débuter par ça : « Ça me fait peur/rend nerveux.se de parler de sexe, mais je sens que c’est important. Je ne sais pas exactement quoi dire pour l’instant, mais simplement de se dire qu’on peut ouvrir la discussion, c’est un départ. Ça serait cool de faire de l’espace à notre vie sexuelle parmi toutes les choses dont on discute déjà ensemble. Je sens que ça peut nous rapprocher davantage, et qu’on peut découvrir plein de choses si on reste ouvert.e et curieux.se. »

Utilise la technologie

Si l’idée d’avoir une discussion face à face, c’est too much pour toi, tu peux toujours avoir recours au sextage pour parler de tes désirs tout en subtilité. Entre « hmm bébé, j’ai envie de toi là » et « j’ai hâte que t’arrives », tu peux parfaitement décrire en détail tout ce que tu aimerais que l’autre te fasse, en espérant qu’à son arrivée, tu passes du sexto à la réalité.

Explique le pourquoi de la chose

Pas besoin d’avoir préparé une thèse ici. Un simple « j’ai toujours voulu essayer ça », « j’le fais souvent en solo et j’adorerais le faire avec toi » ou encore, « c’est un méga turn on pour moi », ça fait parfaitement l’affaire. Dire à l’autre ce qui t’intéresse dans ton fantasme, ça renforce l’idée que ce n’est pas une question que tan partenaire ne te satisfait pas au lit, mais plutôt que tu as envie d’explorer avec iel.

Même chose s’il s’agit d’un ajustement : « j’préfère quand tu y vas plus doucement parce que j’suis vraiment sensible dans cette zone là », ça peut aider à faire comprendre à l’autre la raison de ton feedback (même si tu ne devrais pas avoir à justifier tes préférences, ça peut quand même faire mieux passer la chose).

Sois clair.e

Rendu.e au point où tu en es, ça ne sert à rien de tourner autour du pot. Exprime clairement tes désirs. « J’aime ça quand tu y vas plus rough » peut devenir « J’aimerais que tu me prennes par en arrière et que tu me tires les cheveux jusqu’à ce que mon dos soit hyper cambré. » Ou encore « j’préfère quand tu y vas doucement » devient « j’veux que tu me suces le bout du gland aussi délicatement que si tu sirotais un café brûlant. »

Tu peux même y aller avec une démonstration si tu veux faire disparaître toute ambiguïté, soit en lui montrant physiquement, ou encore en lui partageant une vidéo porno.

Retourne la pareille

La glace est brisée. Vous parlez de sexe. Pourquoi ne pas en profiter pour demander à tan partenaire ses préférences ou ses désirs ? Après tout, une discussion, ça va dans les deux sens. Et tant qu’à établir ce que tu aimes, autant savoir ce que ta douce moitié préfère aussi, question de vous épanouir sexuellement ensemble.

Pour découvrir vos préférences respectives et voir si certaines sont communes, tu peux pousser la discussion plus loin en la transformant en un petit exercice amusant. Ce qu’on te suggère ? Dresser une liste de toutes sortes de pratiques sexuelles et/ou sensuelles (ou de te servir de la nôtre ci-bas !) et cocher celles qui t’intéressent un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout. En la remplissant chacun.e de votre côté, puis en comparant vos réponses, vous découvrirez peut-être des similitudes intéressantes — ou du moins vous en saurez plus l’un.e sur l’autre.

De là, vous pouvez même vous créer une bucket list sexuelle à réaliser ensemble. Un deux jours nu.e.s comme des vers au chalet ? Bleu Nuit sur le cinéma maison quand les enfants seront couché.e.s ? Du sexe oral sur une plage à Hawaii ? Why not, coconut.


Demande l’aide d’un.e sexologue

Si tes efforts de discussion ne portent pas fruit et que l’autre ne semble pas avoir compris le message après plusieurs tentatives lors desquelles iel semblait plutôt ouvert.e à tes idées, tu as peut-être affaire à un problème plus profond.

Essaie de découvrir ce qui retient la personne avec une question comme « ça fait quelques fois qu’on en discute, mais on n’a toujours pas fait d’ajustement dans l’action. Sais-tu s’il y a quelque chose en particulier qui t’accroche ? »

Ça se peut aussi que tan partenaire n’ait aucun intérêt à réaliser ton fantasme. Et iel a bien le droit. Mais ne remets pas en question tes désirs pour autant ! C’est pas parce que l’autre ne partage pas tes envies qu’elles sont moins importantes, weirds ou que tu devrais les oublier. Par contre, c’est maintenant à toi de définir si tes préférences sont essentielles à ton épanouissement sexuel, ou si tu peux faire sans.

Si, par contre, ta demande était que l’autre arrête une certaine pratique et qu’iel continue, on parle alors d’un manque de respect du consentement. Et c’est d’autant plus important que tu mettes ton pied à terre.

Dans tous les cas, envisage de chercher de l’aide auprès d’un.e sexologue. Son expertise professionnelle facilitera ce genre de conversations et iel pourra vous donner des outils pour trouver une solution — ou t’aider à te rendre compte que vous n’êtes peut-être pas compatibles.

And repeat.

Parler de ce que tu veux au lit, ce n’est pas nécessairement un one time deal. Au fil du temps, de tes découvertes, ou encore de tes humeurs, tes préférences peuvent changer. La sexualité, c’est comme un Pokémon : ça évolue ! C’est pour ça que c’est important de parler de tes préférences au fur et à mesure que celles-ci se développent, changent, ou disparaissent.

C’est aussi une bonne idée de vérifier de temps en temps pour voir si tout va bien, comment vous vous sentez par rapport aux ajustements et aux nouvelles pratiques essayées. D’ailleurs, petit rappel : même si c’était ton idée, si le résultat te laisse indifférent.e, t’as le droit de changer d’avis ou simplement d’arrêter une pratique sexuelle qui t’avait pourtant fait rêver.

Et si ce qui te retient d’avoir ce genre de discussion, c’est le fait que tu ne saches pas exactement ce qui te plaît, pourquoi ne pas y aller avec une petite phrase du genre « je ne sais pas exactement de quoi j’ai envie, mais qu’est-ce que tu dis de le découvrir ensemble ? »

Just a little fan club

Des nouvelles, quelques promos et des surprises ! Inscris-toi à l’infolettre pour ne jamais être en manque.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En t’inscrivant à notre infolettre, tu acceptes de recevoir des offres promotionnelles et des nouvelles de notre blogue.

Encore plus de fun

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié

usercartmagnifier