Dû aux mesures mises en place par le gouvernement, les commandes passées depuis le 23 décembre, jusqu’à nouvel ordre, seront traitées lors de la levée de l’ordre de fermeture des entreprises à bureaux.

Le sextage : comment faire monter la chaleur à distance


Laurence Gribling
À l’ère où le téléphone intelligent est roi, pas étonnant qu’on soit plusieurs à se tourner vers le sextage pour assouvir la flamme qui nous brûle le bas du ventre.

Pas de recette miracle pour un bon sexto. Tu peux y aller tout en douceur, ou être très cru. Tu peux y parsemer de l’humour ou être hyper romantique. C’est à toi de voir ton style de sextage et surtout de respecter ce avec quoi toi et tan destinataire êtes à l’aise. Cela dit, on répond à six questions sur le sextage pour t’aider à pimenter tes conversations — et te donner de quoi fantasmer.

1. Comment demander le consentement ?

Avant de te lancer, garde en tête que c’est pas parce que c’est du sexe par message qu’on peut ignorer le consentement. Si toi et tan partenaire n’en avez pas discuté auparavant, demande-lui donc si ça lui tente, avant de le/la bombarder avec des messages explicites. T’sais, une dick pic non sollicitée ça peut avoir l’effet contraire de l’excitation. Garde donc ton aubergine ou ta pêche pour toi si on ne t’a pas clairement dit qu’on désirait la voir. 

Pour ce faire, tu peux envoyer un petit message aussi franc et simple que : « Salut, je pensais à toi et j’aurais envie de t’envoyer des messages un peu cochons. Ça te tente-tu ? » Une fois le consentement établi, lâche-toi lousse !

2. Comment commencer une session de sextage ?

Pas toujours évident de savoir par où commencer. Entre « je suis à l’épicerie » et « j’ai eu une journée de marde », comment fait-on pour glisser qu’on a envie de l’autre ? On peut y aller tout en subtilité avec un message qui lance le bal en douceur, comme les exemples suivants :

« Tu fais quoi en ce moment ? »

(C’est aussi un bon moyen de savoir si c’est le bon moment pour faire une séance de sextage, ou si c’est mieux d’attendre. T’sais, mettons que la personne est en réunion ou avec des amis.)

« J’ai une surprise pour toi. »

« J’ai envie de toi. »

« C’est dommage que tu ne sois pas avec moi en ce moment. »

« J’ai rêvé à toi hier soir. »

« J’arrive pas à me concentrer aujourd’hui, je pense juste à toi. »

« As-tu des plans ce soir ? »

« T’es partant.e pour essayer quelque chose de nouveau ce soir ? »

« J’ai hâte que tu rentres à la maison. »

« T’es encore plus chaud.e que d’habitude aujourd’hui. »

« C’était vraiment bien hier soir, j’ai hâte de recommencer. »

« J’écoutais un podcast et ça parlait de [insérer pratique sexuelle]. »

« J’ai un nouveau jouet qu’on pourrait essayer ensemble. »

« J’ai fait une gaffe aujourd’hui, j’ai besoin d’une punition 😏. »

« J’ai lu un article sur le sexe anal/fellation/cunnilingus/etc. sur JUST A LITTLE FUN et ça m’a fait penser à toi. »

« Te rappelles-tu la fois où on a fait [insérer le souvenir sexuel] ? »

3. Quoi dire ?

C’est quand la première ligne est lancée et que tan destinataire a mordu que les choses s’intensifient. L’idéal pour un sexto chaud, c’est de peindre un tableau. Tout est dans les détails. Quelle partie du corps est impliquée ? Comment la touche-t-on ? Où se déroule l’action ? Pas besoin d’écrire un roman — quoique tu peux si ça te tente. Des phrases courtes qui en disent long c’est tout aussi efficace. On peut décrire une situation hypothétique ou encore donner un aperçu des ébats futurs. Tu peux même guider l’autre en lui disant exactement comment tu veux qu’iel se masturbe. À toi de laisser aller ton imagination.

« Si t’étais là, je te ferais [insérer pratique sexuelle]. »

« Je viens juste de sortir de la douche et j’ai pensé à toi tout le long. Si t’avais été là, je t’aurais plaqué sur le mur de la douche pour te faire [insérer pratique sexuelle]. »

« Ce soir, je vais te caresser l’intérieur des cuisses avec ma langue avant de te faire la meilleure fellation/cunnilingus que t’as jamais eue. »

« J’ai le goût de te prendre par en arrière sur l’îlot de cuisine. »

« Je me suis acheté un nouveau kit en latex qui est tellement serré que j’en déborde. Tu veux voir ? »

« Je vais te tirer doucement les cheveux vers l’arrière pour pouvoir t’embrasser dans le cou. »

« Je veux que tu te touches lentement en faisant de longs gestes de haut en bas. »

« Moi aussi je pensais à toi et ton [insérer une partie du corps ici]. »

4. Quoi faire si tu ne sais plus quoi dire ?

Les mots te manquent ? Pas de problème. On te suggère de poser des questions ou encore d’encourager tan partenaire en lui disant comment ses sextos te font sentir.

« Tu vas me faire quoi d’autre ? »

« Je suis tellement mouillé.e/dur.e. »

« Tu veux que je te fasse quoi d’autre ? »

« J’ai hâte de te voir pour que tu puisses me faire tout ça. »

« Tu veux me toucher où ? »

« Et après ? »

« J’aime ça quand tu me parles comme ça. »

« Est-ce que ça t’excite ce que je te dis ? »

5. Quoi répondre si tu ne veux pas jouer ?

Des fois, c’est juste pas un bon moment pour sexter. Ça peut être parce que tu es au bureau, chez de la famille, avec des amis ou simplement parce que ça ne te tente pas. Quand ça arrive, tu peux essayer les phrases suivantes et des variantes pour dire gentiment à l’autre que t’es pas dans le mood ou que le sextage, c’est pas pour toi.

« Wow, tu m’excites, mais j’ai une réunion dans 5 minutes et je ne peux pas me pointer avec la culotte mouillée/une érection. On remet ça ? »

« Ça serait incroyable, mais je ne peux pas parler maintenant. Je t’envoie ma réponse dès que je suis en privé. »

« J’aimerais te faire toutes sortes de choses en ce moment, mais à la place je suis coincé.e [insérer l’endroit public où l’on est]. Ça devra attendre à ce soir. »

« J’suis flatté.e, mais honnêtement, c’est pas trop un bon moment pour moi, live. »

« J’suis content.e de te faire cet effet, mais le sextage c’est pas trop mon truc. »

6. Qu’est-ce qu’on peut envoyer d’autre ?

Une image vaut mille mots. Oui, on sait, c’est un dicton cliché, mais toujours est-il qu’envoyer une photo osée, c’est souvent winner pour exciter san partenaire. Par contre, une fois que c’est envoyé, on a plus le contrôle sur notre image. On te recommande donc d’éviter d’inclure ton visage ou tout trait distinctif (tatouages, piercings ou autre) dans la photo. Bref, envoie ce que tu veux, mais fais-le intelligemment. 

D’ailleurs, juste pour que tu sois au courant, dès qu’une personne te demande de supprimer sa photo explicite, il n’y a plus consentement et la conserver est un acte criminel. Faque delete ! Et tant qu’à y être, on te rappelle qu’à moins qu’on te l’ait autorisé, tu n’as JAMAIS le droit de montrer/partager cette photo avec autrui. 

Si tu as passé le stade de la simple photo, tu peux t’aventurer plus loin et envoyer une vidéo. Peut-être que pour toi, une photo ou une vidéo, c’est un peu too much. Pas de problème, tu peux toujours envoyer un message vocal, ou encore partager un GIF qui illustre tes pensées. Tout se trouve sur les internets, suffit de savoir où chercher !

Bref, les possibilités sont infinies. Que tu sois un.e adepte de longue date du sextage, ou que ce soit ta première fois, il suffit de trouver ton style. Nous ce qui nous excite à tous les coups, c’est de recevoir le message suivant :

J’arrive dans 10 minutes. Je t’ai amené une poutine.

🤤

Just a little fan club

Des nouvelles, quelques promos et des surprises ! Inscris-toi à l’infolettre pour ne jamais être en manque.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En t’inscrivant à notre infolettre, tu acceptes de recevoir des offres promotionnelles et des nouvelles de notre blogue.

Encore plus de fun

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié

usercartmagnifier