Dû aux mesures mises en place par le gouvernement, les commandes passées depuis le 23 décembre, jusqu’à nouvel ordre, seront traitées lors de la levée de l’ordre de fermeture des entreprises à bureaux.

12 organismes où s’impliquer pour le temps des fêtes

| |
Anne-Claudel Parr
Bon, on le sait déjà, le temps des fêtes rime énormément avec consommation. On achète plein de bebelles à nos proches pour leur souligner qu’on les aime et pour réchauffer leur cœur.

CW : Mention de violence conjugale, difficulté d’accès aux ressources, mention d’organismes venant en aide aux femmes, aux personnes 2SLGBTQ+ et aux personnes vivant avec le VIH.

Malgré nos bonnes intentions, on choisit parfois quelque chose vite fait, sans trop réfléchir, par manque d’inspiration ou de temps, qui finit par ne pas correspondre aux besoins réels de nos proches. (Ne culpabilise pas, on est toustes dans la même situation : débordé.e.s, épuisé.e.s. 😰 ) En plus, avec la durée de vie des choses aujourd’hui, on sait que, bien souvent, nos beaux cadeaux finissent aux poubelles peu de temps après. 

C’est pourquoi, parfois, donner aux personnes qui en ont vraiment besoin peut être vraiment plus gratifiant et nourrissant pour l’âme. 😌 C’est un feeling beaucoup plus durable que le hype de la nouveauté quand on reçoit ou donne quelque chose ! Donc pourquoi ne pas dire à un.e de tes proches : « pour les fêtes, au lieu de t’acheter un cadeau, j’ai décidé de donner de mon temps/de l’argent à une cause qui te tient à cœur » ?

Comme tu le sais, la pandémie a particulièrement affecté les personnes minorisées qui étaient, à la base, déjà vulnérables. On t’a justement préparé un top 12 d’organismes qui viennent en aide aux femmes, aux 2SLGBTQ+ et aux personnes vivant avec le VIH. Ces organismes acceptent soit des dons ponctuels d’argent ou accueillent des bénévoles pendant le temps des fêtes (ou même après, on sait jamais, peut-être que t’auras la piqûre !). Évidemment, connaissant notre mission, tu te doutes sûrement que les organismes proposés sont tous sexo pertinents. 😉

Pour soutenir les femmes dans le besoin

Savais-tu que des milliers de femmes victimes de violence conjugale se voient refuser l’accès à un hébergement d’urgence chaque année parce qu’il n’y a pas assez de place ? Quand on fait un don pour un organisme de bienfaisance telle qu’une maison d’hébergement ou autre, c’est un message clair qu’on envoie au gouvernement. D’une certaine façon, on le force à contribuer,  car la plupart des organismes te fournissent un reçu te donnant droit à un crédit d’impôt provincial et fédéral. Donc, de ton côté, tu as moins d’impôts à payer, alors que le gouvernement, lui, doit compenser pour le reste de la somme que tu as donné. Pour faire le calcul du retour d’impôt, c’est par ici.

SOS violence conjugale

Lieu : ligne téléphonique 24/7 (1 800 363-9010)

Comment t’impliquer : don ponctuel ou mensuel

SOS violence conjugale est la référence téléphonique d’aide de première ligne par excellence pour toutes personnes vivant de la violence conjugale. Avec la recrudescence de violence faite aux femmes durant la pandémie, Dieu sait comment ces petites abeilles d’intervenantes au bout du fil ont dû travailler fort ! Juste pour te donner une idée, depuis leur établissement en 1987, iels ont répondu à 800 000 demandes de service ! 

Pour les aider à favoriser l’accessibilité des services, tu peux faire un don ponctuel ou mensuel par ici

En passant : leur site web est un vrai petit bijou d’informations et il en vaut le détour ! L’outil de sensibilisation « C’est pas violent » offre une expérience interactive via des mises en situation réalistes qui permettent d’identifier différentes formes de violence conjugale. Si tu flaires qu’un.e de tes ami.e.s s’engouffre tranquillement dans une relation malsaine, envoie-lui donc subtilement ce lien.

Centre des femmes de Laval

Lieu : 69 8e rue, Laval

Comment t’impliquer : Dons ponctuels, dons de vêtements et bénévolat

Le Centre des femmes de Laval offre aux femmes « un lieu d’appartenance et de transition, une porte de sortie à leur isolement, un réseau d’éducation et d’action ». Il n’agit pas sur une problématique en particulier, mais vise plutôt l’amélioration des conditions de vie des femmes de Laval en général.

Tu peux aider de plusieurs façons, notamment en t’impliquant dans un comité, dans les actions collectives du centre, en devenant membre ou en faisant un don d’argent ou vêtements.

Centre des femmes de Montréal

Lieu : 3585 Saint-Urbain, Montréal

Comment t’impliquer : bénévolat et dons ponctuels


Le Centre des femmes de Montréal est présentement à la recherche de bénévoles pour la Campagne de Noël (gestion des inscriptions, distribution des denrées et des jouets, etc.). Tu peux également offrir ton aide pour des services juridiques, d’aide psychosociale, de conductrice, d’animation d’atelier, etc. Bref, une expérience qui semble très enrichissante !

Pour t’impliquer, c’est par ici.

Pour appuyer financièrement la Fondation du Centre des femmes, c’est par .

YWCA de Québec

Lieu : 855 avenue Holland, à Québec 

Comment t’impliquer : bénévolat et dons


Les YWCA contribuent à favoriser « le bien-être, la sécurité et le développement du plein potentiel de toutes les femmes et de toutes les filles » en offrant notamment des hébergements, mais aussi une gamme de services très variée.

Pour faire du bénévolat, il est possible de vérifier régulièrement les candidatures recherchées (ça va d’avocate à esthéticienne !), mais tu peux aussi remplir le formulaire en ligne pour montrer ton intérêt.

Le YWCA de Québec a aussi mis sur pied une campagne de panier de Noël. Tu peux donc offrir des cadeaux tels qu’« une trousse de bienvenue » ou un « sac d’épicerie » aux femmes dans le besoin d’ici le 31 décembre 2021.

Fondation Fémina

Lieu : 19 points de chute (Laval, Montréal, Laurentides, Lanaudière, Montérégie)

Comment t’impliquer : dons d’items neufs, don monétaire

La « Fondation Femina est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de soutenir les organismes venant en aide aux femmes victimes de violence conjugale au Québec par l’accroissement de leurs ressources ». Pour Noël, la Fondation fait « appel à votre générosité en sollicitant des dons d’items neufs, destinés aux femmes et aux enfants de tous âges ». Ça peut être des vêtements, des jouets (non violents svp 🙃 ), des produits d’hygiène… Bref, laisse aller ton imagination !  

Les CALACS du Québec

Lieu : Un peu partout au Québec

Comment t’impliquer : Dons ponctuels acceptés et bénévolat

Le regroupement des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) du Québec est LA ressource par excellence pour les femmes et les filles survivantes d’agressions sexuelles. Les 26 CALACs du Québec ont pour mission d’offrir de l’aide directe (rencontres individuelles ou groupes de soutien), de faire de la prévention et de la sensibilisation tout en se portant à la défense des droits des survivantes d’agressions sexuelles. 

On retrouve des intervenantes avec une approche féministe intersectionnelle qui s’y connaissent en la matière. Donner pour les CALACS, c’est lutter contre le patriarcat.

Comme les CALACS fonctionnent de manière indépendante, si tu veux aider en personne, informe-toi auprès du CALACS le plus près de chez toi. Certains CALACS, comme Trêve pour Elles, offrent des formations très intéressantes à ses bénévoles !

Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

Comment t’impliquer : Dons 

Trop d’organismes ? Tu ne sais plus trop lequel choisir ? Choisi le regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale qui « contribue au développement des maisons d’aide et d’hébergement et à la qualité des services » tout en faisant pression sur le gouvernement pour qu’il comprenne l’ampleur du problème de la violence faite aux femmes et aux enfants. C’est l’organisme idéal pour s’attaquer à la source de cette problématique systémique.

Pour en savoir plus sur leurs actions, c’est par ici

Appuyer les 2SLGBTQ+

Tu es 2SLGBTQ+, on t’a beaucoup aidé lors de ton coming out social et tu ressens le besoin de redonner à ton.ta prochain.e ? Pourquoi ne pas profiter du temps des fêtes, lorsqu’on a le cœur et l’agenda souvent plus légers, pour aider tes semblables dans le besoin ? En plus, il n’y a pas meilleur moyen que de faire du bénévolat auprès d’un organisme 2SLGBTQ+ pour agrandir ton cercle d’ami.e.s (ou d’amours) queer ! En tant que femme queer, j’ai l’impression que c’est une assez bonne raison de s’impliquer, if you know what I mean. 😉 (Where the queer at?!

Cactus / Action santé trans (aka l’ASTTeQ)

Lieu : 1300 Sanguinet, Montréal

Comment t’impliquer : don ponctuel

Le Cactus est une « clinique de rue spécialisée en identité de genre ». Cette clinique et son programme ASTT(e)Q ont « pour mission de réduire la transmission du VIH et autres ITSS auprès des personnes consommant des drogues par injection et inhalation, des travailleuses et travailleurs du sexe ainsi que des personnes trans. » Mais, ça ne se résume pas à ça ! Ils offrent aussi des services « socio-médicaux, d’immigration, de déjudiciarisation et de soutien lié au travail du sexe ».

Malheureusement, dû à la pandémie, iels n’accueillent pas de bénévoles pour l’instant, mais pour appuyer leur super mission, tu peux toujours faire un don via le site web ou le compte Instagram de l’ASTT(e)Q.

Centre communautaire LGBTQ+

Lieu : 2075 Plessis, Montréal

Comment t’impliquer : bénévolat et dons

Le Centre communautaire LGBTQ+ « agit pour améliorer la condition des membres […] en favorisant la concertation et en suscitant la prise en charge du développement communautaire et social par les individus et les organismes ». 

Le Centre est à la recherche des bénévoles « que ce soit pour répondre aux appels […] d’information juridique ou pour cataloguer les livres à la bibliothèque ».

Centre de solidarité lesbienne

Lieu : 4126 Saint-Denis, bureau 301, Montréal

Comment t’impliquer : bénévolat, dons ponctuels ou mensuels

« S’appuyant sur l’analyse féministe, le CSL a pour mission d’améliorer les conditions de vie des lesbiennes en leur offrant des services et des interventions adaptés à leur réalité, et ce, dans les domaines de la violence conjugale, du bien-être et de la santé. » 

Si cette mission te parle, on t’encourage à t’impliquer auprès de cet organisme. Le formulaire à remplir pour démontrer ton intérêt te donne une idée claire des tâches recherchées, qui sont classées selon les aptitudes (gestion des réseaux sociaux, représentation, marketing, graphisme, etc). C’est simple : tu remplis le questionnaire selon ton intérêt et iels te contacteront selon leurs besoins ! Il est aussi possible de faire un don une seule fois ou à chaque mois.

RÉZO

Lieu : 2075 Plessis, Montréal

Comment t’impliquer : bénévolat et dons

RÉZO est un organisme qui vient en aide à tous hommes queers, qu’ils s’identifient comme gais, bisexuels, trans, hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes ou travailleurs du sexe. RÉZO « développe et coordonne des activités d’éducation et de prévention du VIH et des autres ITSS dans un contexte de promotion de la santé sexuelle et offre des activités d’éducation et de promotion de la santé mentale, physique et sociale ». S’impliquer dans la grande équipe bénévole de RÉZO, ça a l’air pas mal stimulant ! C’est ici pour remplir le formulaire

Les GRIS du Québec

Lieu : Montréal, Québec, Estrie, Chaudière-Appalaches et Mauricie/Centre-du-Québec

Comment t’impliquer : bénévoles 2SLGBTQ+, don

Les 5 Groupes régionaux d’intervention sociale (GRIS) ont pour mission de sensibiliser le public aux enjeux des personnes LGBTQ+. Malgré que les actions diffèrent d’un GRIS à l’autre, leur programme de témoignage demeure le plus connu et le plus efficace.

Le GRIS se déplace dans les écoles ou les milieux de travail et les participant.e.s sont invité.e.s à poser des questions aux bénévoles sur leur vécu en tant que LGBTQ+. Cette approche par témoignage permet d’humaniser la personne devant nous, qui se livre de façon si authentique et intime. Après ça, comment est-ce possible de hate 

De plus, le GRIS documente l’impact de leurs actions en passant un petit questionnaire avant et après l’intervention. On peut constater que l’attitude des participant.e.s passe souvent de l’intolérance homophobe, à l’acceptation voire l’empathie. C’est par ici pour consulter leurs rapports de recherche.

Tu es 2SLGBTQ+ et tu veux participer à cette transformation sociale par cette approche bienveillante ? Le GRIS offre une formation géniale qui est très complète !

Des milliers d’organismes

Tu ne trouves toujours pas ton compte parmi ces organismes ou aucun n’est dans ton coin ? Pas de problème : les organismes en manque de ressources, ce n’est pas ce qui manque au Québec. Il est possible de faire une recherche rapide pour trouver un organisme où t’impliquer selon ta région par ici ou encore, ici.

Just a little fan club

Des nouvelles, quelques promos et des surprises ! Inscris-toi à l’infolettre pour ne jamais être en manque.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En t’inscrivant à notre infolettre, tu acceptes de recevoir des offres promotionnelles et des nouvelles de notre blogue.

Encore plus de fun

Dans la même catégorie

La quête du clitoris


Par Laurence Gribling

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié

usercartmagnifier